Nos actions

2015 : traversée du Détroit de Gibraltar

L’histoire a commencé en 2015 grâce à deux personnes : Alain Gomez et Maria Guerra. Tous deux alors co-responsables à la communauté Emmaüs de Saint-Etienne, ils décident de traverser le détroit de Gibraltar à la nage et en kayak dans l’objectif de rendre hommage aux milliers de morts en méditerranée, de défendre symboliquement la libre circulation et de mobiliser l’opinion publique sur un accueil digne et humain des populations migrantes.

2016-2017 : Toulouse-Paris à pied

Michel Frédérico est compagnon à la communauté Emmaüs Pamiers, dans le sud de la France. Entre le 26 décembre 2016 et le 22 janvier 2017, il a effectué un trajet à pied à travers la France, de Toulouse à Paris, pour défendre l’Article 13, sensibiliser les citoyens rencontrés en chemin ou par le biais des médias. Au terme d’une marche de 900 km à travers la France, il est arrivé à Paris, avec l’Article 13 de la déclaration universelle des droits de l’homme, le jour de la commémoration du dixième anniversaire du décès de l’abbé Pierre.

2017 : cent personnes à Tarifa

En septembre 2017, une centaine de compagnons, bénévoles et salariés d’Emmaüs ont tenté la traversée du détroit de Gibraltar pour s’emparer collectivement du sujet. Malheureusement, le mauvais temps les a empêché de traverser comme prévu. A la place, ils ont effectué un parcours maritime de 9,5 km à la nage et en kayak, dans le détroit de Gibraltar, le long de la côte espagnole. Le groupe a également installé une porte ouverte sur la plage au bord de l’eau, pour symboliser l’accueil et l’hospitalité. Un hommage a été rendu au cimetière de Tarifa devant la stèle commémorative dédiée à ces personnes anonymes, aux côtés des maires de Tarifa et de Grande-Synthe.

2018 : Briançon et la Manche

A Briançon, le collectif Article 13 a apporté son soutien aux habitants qui font preuve d’une belle solidarité face aux arrivées de personnes migrantes dans les montagnes environnantes. Des membres du collectif ont installé une porte symbolique (la même qu’à Tarifa) au Montgenèvre et envoyé du matériel et des forces vives pour prêter main forte aux briançonnais. Le collectif a également organisé un chantier avec les compagnons d’Emmaüs en vue d’améliorer les conditions d’accueil au Refuge Solidaire, lieu central d’hébergement d’urgence sur ce territoire.

Lundi 3 septembre 2018, deux salariés d’Emmaüs, Philippe Dupont, directeur du Centre abbé Pierre – Emmaüs d’Esteville et Thierry Muniglia d’Emmaüs France, tous deux nageurs à Tarifa l’année précédente, ont effectué un trajet à la nage de 17km dans la Manche le long de la côte normande. Cette action d’hommage et d’interpellation a été relayée par des médias et a été suivie par des conférences et des temps de rencontres avec des citoyens.

2019 : le lac Léman et le Mont Blanc

Jeudi 20 juin 2019, Philippe Dupont, directeur du Centre abbé Pierre – Emmaüs d’Esteville (France), a traversé le lac Léman à la nage sur 13 km. Ensuite, une marche l’a conduit avec des compagnons et bénévoles de groupes Emmaüs suisses et français jusqu’à l’Office des Nations Unies, devant lequel a été présenté l’article 13 de la Déclaration universelle des droits de l’homme et le Manifeste universel du Mouvement Emmaüs, texte fondateur adopté en Suisse il y a 50 ans.

Vendredi 13 septembre 2019, une cordée « de la diversité » WE ARE Diversi’team a porté les couleurs d’Emmaüs France et d’Article 13 très haut, au sens propre comme au sens figuré, puisque ils ont escaladé le Mont Blanc et déployé le drapeau d’Article 13 à son sommet. Un bel exploit qui porte de belles valeurs, sous le pilotage d’Onik Grigoryan, responsable adjoint à la communauté Emmaüs de Niort.